La réglementation 2018 sur les chaudières

RSS
La réglementation 2018 sur les chaudières

La réglementation 2018 sur les chaudières

L’annonce a eu un effet retentissant ! Selon une directive européenne, il sera interdit de commercialiser des chaudières de type B1 à partir de septembre 2018. Une loi européenne qui va conduire au remplacement de très nombreuses chaudières dans les maisons individuelles mais aussi dans les logements collectifs.

La fin des chaudières B1

A partir de septembre 2018, la directive européenne nommée Directive européenne EcoConception va entrer en vigueur et bouleverser bon nombre d’habitudes. Elle va aussi obliger bon nombre de consommateurs à changer leurs habitudes lors de leur prochain changement de chaudière.

En effet, l’Union Européenne a décidé qu’il serait interdit de commercialiser des chaudières de type B1 dans l’ensemble des pays de l’Union, y compris en France donc. Ces chaudières de type B1 furent les plus utilisés dans les foyers français pendant de longues années. Elles correspondent à des chaudières classiques ou basses températures qui sont raccordées à un conduit d’évacuation des gaz brûlés et qui sont équipées d’un coupe-tirage.

La raison de cette interdiction est simple puisqu’elle concerne les émissions d’oxydes d’azote. Ces émissions, qui sont notamment issues de la combustion du gaz dans les chaudières, sont un facteur important dans la pollution et notamment dans l’augmentation du rejet de gaz à effet de serre qui met en danger notre planète. De plus, ces émissions d’oxydes d’azote peuvent également se montrer très dangereuses pour la santé. Ainsi, la directive européenne a décidé d’exclure du marché des chaudières, l’ensemble des appareils dont le taux d’émission d’oxydes d’azote (appelé NOx) dépasse les 56m/kWh. Cela exclut de fait l’ensemble des chaudières basses températures de type B1 exception faite de la chaudière Hydromotrix Tradition Visio de la marque Frisquet qui réussit à satisfaire les exigences européennes.

Faut-il immédiatement remplacer sa chaudière ?

Pas de panique ! Si vous habitez une maison individuelle, deux possibilités s’offrent à vous pour la mise en place de la nouvelle réglementation.

Tout d’abord, vous pouvez immédiatement vous mettre en conformité avec les exigences européennes et procéder au remplacement de votre ancienne chaudière B1 par une chaudière étanche de type C. Ces chaudières à condensation peuvent s’installer grâce à des ventouses mais nécessitent quelques aménagements. Vous pouvez aussi opter pour une chaudière Bas NOx qui, comme son nom l’indique, possède un niveau de rejet d’oxydes d’azote très inférieur aux recommandations de l’Union Européenne.

Vous pouvez aussi remplacer votre vieille chaudière B1 par une chaudière beaucoup plus récente de même type afin de pouvoir gagner une dizaine d’années sur l’installation d’une chaudière plus écologique. En effet, il vous suffit pour cela d’acheter une chaudière B1 neuve avant le 26 septembre 2018 et, grâce à l’installation de celle-ci, vous pourrez profiter de votre nouvelle chaudière pendant 8 à 12 ans selon la qualité de cette dernière. Nul doute que les technologies écologiques auront fait de fabuleux progrès pendant ce laps de temps ce qui vous permettra de vous équiper d’une chaudière écologique dans une dizaine d’années tout en réduisant votre investissement dans les aménagements nécessaires.Quoi qu’il en soit, le remplacement de votre chaudière vieillissante s’impose dans les délais les plus brefs. En effet, si vous ne faites pas installer une nouvelle chaudière B1 avant la fin septembre 2018 et que votre ancienne chaudière tombe en panne en novembre par exemple, vous serez obligé d’acheter une chaudière écoresponsable ce qui peut conduire à de fortes dépenses au niveau de l’aménagement de l’installation de la chaudière. En revanche, si vous anticipez en changeant dès aujourd’hui votre chaudière, vous bénéficierez d’une dizaine d’années de tranquillité.

Article précédent Article suivant

  • Joel Berdah
Commentaires 0
Laissez un commentaire
Nom:*
Courriel:*
Message: *

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

* Requis